Latest News:

Democratic National Convention: What to watch for at Biden’s nomination party -

Monday, August 17, 2020

Republicans dismiss Trump proposal to delay election -

Thursday, July 30, 2020

Obama calls filibuster ‘Jim Crow relic,’ backs new Voting Rights Act bill -

Thursday, July 30, 2020

Donald Trump suggests delay to 2020 US presidential election -

Thursday, July 30, 2020

US teenager wins $3m playing computer game Fortnite -

Sunday, July 28, 2019

Dozens of mourners ‘killed by Boko Haram’ at a funeral in north Nigeria -

Sunday, July 28, 2019

Dan Coats, Trump’s top intel official, to depart White House -

Sunday, July 28, 2019

Donald Trump’s power dynamic with Nancy Pelosi will be on full display at the State of the Union -

Tuesday, February 5, 2019

Pennsylvania poll: Clinton up by 9 points – QuestCinq.com -

Thursday, July 28, 2016

Your Ports!! – QuestCinq.com -

Wednesday, July 13, 2016

In shadow of Brexit, NATO considers Russian deterrence – QuestCinq.com -

Wednesday, July 6, 2016

Italy vs Spain,England vs Iceland; Boston Red Sox vs Tampa Bay Rays – QuestCinq.com -

Monday, June 27, 2016

Foreign diplomats voicing alarm to U.S. officials about Trump – QuestCinq.com -

Monday, March 7, 2016

Trump grants press credentials to ‘pro-white’ radio show host – QuestCinq.com -

Wednesday, March 2, 2016

Supreme Court rejects Arizona sheriff’s appeal on immigration – QuestCinq.com -

Tuesday, January 19, 2016

Hawking: Humans at risk of lethal ‘own goal’ – QuestCinq.com -

Tuesday, January 19, 2016

ObamaCare supporters see wall of resistance cracking in South – QuestCinq.com -

Saturday, November 21, 2015

Attaque revendiquée par l’EI au Bangladesh: un mort et 80 blessés -

Saturday, October 24, 2015

Russia says wants Syria elections, ready to help Free Syrian Army -

Saturday, October 24, 2015

Hillary Clinton calls Republican’s impeachment vow ‘pathetic’ -

Saturday, October 24, 2015

Ukraine : les pro-européens toujours mobilisés

Le froid insistant n’empêchait pas, mardi 26 novembre, les opposants ukrainiens pro-européens de rester mobilisés, pour la troisième journée consécutive.

“Pour le rapprochement avec l’Europe !” lisait-on sur une bannière déployée sur la place de l’Europe dans le centre de Kiev, choisie par quelque deux cents opposants pour installer leur camp de tentes après la volte-face la semaine dernière du pouvoir, qui a suspendu les préparatifs d’un accord d’association avec l’Union européenne. Les opposants, qui attendent vers 18 heures une manifestation massive, ont appelé les militants par les réseaux sociaux à apporter des vêtements chauds sur la place.

Non loin de là, environ 150 personnes restaient rassemblées mardi matin face au siège du gouvernement, exigeant que le président Viktor Ianoukovitch et le premier ministre Mykola Azarov reviennent sur leur décision qu’ils estiment dictée par la Russie.

LEVER UNE VAGUE SANS PRÉCÉDENT DE MOBILISATION

La veille au soir, l’opposante emprisonnée et ex-premier ministre Ioulia Timochenko a transmis un message, lu par son avocat, annonçant qu’elle entamait une grève de la faim par solidarité avec les manifestants, et appelait les Ukrainiens à se mobiliser.

“Je vous demande, mes chers concitoyens, d’augmenter chaque jour nos forces sur les places du pays. Je vous demande de lever une vague sans précédent de mobilisation, pour que la mafia autoritaire de Ianoukovitch ne puisse empêcher notre retour historique dans notre vraie famille européenne, a-t-elle écrit. “J’entame une grève de la faim pour exiger que Ianoukovitch signe l’accord d’association et de zone de libre-échange avec l’UE”, a ajouté Mme Timochenko, qui purge une peine de sept ans de prison mais est hospitalisée sous surveillance depuis avril 2012 à Kharkiv, dans l’est du pays, pour des hernies discales.

En négociation depuis des mois, l’accord d’association devait être signé au sommet du partenariat oriental de l’Union européenne prévu jeudi et vendredi à Vilnius, en Lituanie, une ex-république soviétique désormais membre de l’Union. Le gouvernement ukrainien a annoncé soudainement la semaine dernière suspendre ces négociations, dont une condition clé était la libération de Mme Timochenko, principale adversaire politique du président Ianoukovitch. L’Ukraine est dans une situation économique difficile, et la Russie l’a avertie des conséquences commerciales qu’aurait son association avec l’Union européenne, tout en lui faisant miroiter la perspective d’une coopération économique portant sur des milliards de dollars.

Dimanche, entre 23 000 (selon la police) et 100 000 personnes, selon les organisateurs, avaient manifesté à Kiev. Environ 15 000 personnes ont également manifesté lundi à Lviv, dans l’ouest nationaliste du pays.

Lire : En Ukraine, les partisans d’un accord avec l’UE descendent dans la rue

Source: Le Monde

Comments are closed.

Yahoo! Status Checker by Techya