Latest News:

Donald Trump’s power dynamic with Nancy Pelosi will be on full display at the State of the Union -

Tuesday, February 5, 2019

Pennsylvania poll: Clinton up by 9 points – QuestCinq.com -

Thursday, July 28, 2016

Your Ports!! – QuestCinq.com -

Wednesday, July 13, 2016

In shadow of Brexit, NATO considers Russian deterrence – QuestCinq.com -

Wednesday, July 6, 2016

Italy vs Spain,England vs Iceland; Boston Red Sox vs Tampa Bay Rays – QuestCinq.com -

Monday, June 27, 2016

Foreign diplomats voicing alarm to U.S. officials about Trump – QuestCinq.com -

Monday, March 7, 2016

Trump grants press credentials to ‘pro-white’ radio show host – QuestCinq.com -

Wednesday, March 2, 2016

Supreme Court rejects Arizona sheriff’s appeal on immigration – QuestCinq.com -

Tuesday, January 19, 2016

Hawking: Humans at risk of lethal ‘own goal’ – QuestCinq.com -

Tuesday, January 19, 2016

ObamaCare supporters see wall of resistance cracking in South – QuestCinq.com -

Saturday, November 21, 2015

Attaque revendiquée par l’EI au Bangladesh: un mort et 80 blessés -

Saturday, October 24, 2015

Russia says wants Syria elections, ready to help Free Syrian Army -

Saturday, October 24, 2015

Hillary Clinton calls Republican’s impeachment vow ‘pathetic’ -

Saturday, October 24, 2015

Saturday Sports! -

Saturday, October 24, 2015

Five things to watch in Tuesday night’s Democratic debate -

Tuesday, October 13, 2015

Sports Plus: Soccer and the rest! -

Tuesday, October 13, 2015

Fifa: Sepp Blatter, Michel Platini & Jerome Valcke suspended -

Thursday, October 8, 2015

A la FIFA, « Michel Platini est mort politiquement » -

Thursday, October 8, 2015

Sunday Sports For You! -

Sunday, September 27, 2015

Poutine propose une nouvelle coalition contre l’EI -

Sunday, September 27, 2015

Cinq pays d’Afrique de l’Est se lancent vers une union monétaire

Le Burundi, le Kenya, l’Ouganda, la Tanzanie et le Rwanda ont signé samedi 30 novembre à Kampala un protocole d’accord instaurant une union monétaire entre leurs pays, préalable à la création d’une monnaie unique.

Les cinq pays d’Afrique de l’Est, réunis au sein de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC), sont engagés depuis plusieurs années dans la construction d’un marché unique qui, sur le modèle de l’Union européenne (UE), rassemblerait quelque 135 millions de citoyens, mais peine encore à se concrétiser.

Outre le principe de l’union monétaire, entériné samedi à l’occasion d’un sommet des chefs d’Etat de l’EAC, ce marché unique porte sur une union douanière, censée voir le jour dès 2014, et vise à instituer une libre circulation de la main d’œuvre, des marchandises, des services et des capitaux entre les cinq pays.

Samedi, le protocole a été signé par les présidents kényan Uhuru Kenyatta, dont le pays vient de prendre la présidence tournante de l’EAC, et ses homologues rwandais Paul Kagame, burundais Pierre Nkurunziza, tanzanien Jakaya Kikwete et ougandais Yoweri Museveni.

L’avènement d’une monnaie unique, qui, sur le modèle de l’UE, s’accompagnera de critères macro-économiques à respecter, notamment en termes de contrôle de l’inflation, ainsi que de la mise en place d’une Banque centrale est-africaine, devrait cependant encore prendre plusieurs années : l’EAC table sur une décennie.

Samedi, le président Kenyatta a dit sa confiance dans la capacité de cette union monétaire à donner un coup de fouet au commerce régional et aux investissements étrangers. « La signature du protocole d’accord d’union monétaire en Afrique de l’Est est la combinaison logique de tous nos efforts d’intégration », a-t-il déclaré après la signature. « Nous avons maintenant le cadre pour débloquer les promesses d’intégration. » « L’union monétaire va éliminer le coût lié à l’utilisation de plusieurs monnaies, réduire les coûts de transaction », a poursuivi le chef de l’Etat kényan. Le projet d’union monétaire des cinq pays, qui comptent 135 millions d’habitants, vise en outre à attirer les investissements étrangers.

La signature de ce protocole d’accord intervient alors que l’EAC est secouée depuis plusieurs mois par d’importantes tensions internes. La Tanzanie et le Burundi ont notamment ouvertement reproché aux trois autres pays de fairecavaliers seuls, en adoptant, sans eux, toute une série de projets d’infrastructures, notamment ferroviaires et pétrolières.

Source: Le Monde

Comments are closed.

Yahoo! Status Checker by Techya