Latest News:

Trump tells FBI: ‘I have your back 100%’ -

Friday, December 15, 2017

Mueller requests emails from Trump campaign data firm: report -

Friday, December 15, 2017

GOP changes child tax credit in bid to win Rubio’s vote -

Friday, December 15, 2017

Trump Jr. is berated for tweet about ‘Obama’s FCC’ chair, net ‘neutality’ -

Friday, December 15, 2017

Prince Harry and Meghan Markle to marry on 19 May 2018 -

Friday, December 15, 2017

Walt Disney buys Murdoch’s Fox for $52.4bn -

Thursday, December 14, 2017

Roy Moore says Alabama election ‘tainted’ by outside groups -

Thursday, December 14, 2017

Eric Holder warns GOP: ‘Any attempt to remove Bob Mueller will not be tolerated’ -

Thursday, December 14, 2017

Former British prime minister: Trump attacks on press are ‘dangerous’ -

Thursday, December 14, 2017

China says war must not be allowed on Korean peninsula -

Thursday, December 14, 2017

Megyn Kelly left Fox News in part due to O’Reilly: report -

Saturday, April 15, 2017

North Korea warns against U.S. ‘hysteria’ as it marks founder’s birth -

Friday, April 14, 2017

British spies were first to spot Trump team’s links with Russia -

Thursday, April 13, 2017

China warns against force as North Korea prepares celebration -

Thursday, April 13, 2017

U.S. drops ‘mother of all bombs’ on Islamic State in Afghanistan -

Thursday, April 13, 2017

Boris Johnson calls off Moscow visit over Syria -

Saturday, April 8, 2017

Los Angeles Clippers vs Utah Jazz,Atlanta Hawks vs Portland Blazers -

Tuesday, February 14, 2017

Trump national security aide Flynn resigns over Russian contacts -

Monday, February 13, 2017

Israel bars Peru’s fugitive ex-leader Alejandro Toledo -

Sunday, February 12, 2017

Germany president: Steinmeier chosen by lawmakers -

Sunday, February 12, 2017

La conférence épiscopale prône dialogue et réconciliation, à l’occasion de la Noël 2013

Port-au-Prince — Dialogue et réconciliation sont les deux thèmes centraux du message des évêques catholiques romains d’Haïti, à l’occasion de la Noël 2013, qui arrive dans un contexte politique surchauffé et marqué par des tensions, tant internes qu’externes.

« Comment reconstruire le pays, sans bannir la rancune de nos cœurs, sans chercher à résoudre les conflits qui nous divisent ? Comment y parvenir, sans organiser un dialogue national, de manière à changer notre différence en force et nos visions contraires en richesse » ?, se questionnent les évêques, lors d’une conférence de presse le 2 décembre 2013.

A l’interne, l’opposition politique occupe le macadam et réclame la démission de l’actuelle administration politique Martelly/Lamothe.

La question des élections, qui ne sont pas organisées à temps, la tentation dictatoriale du président de la république – s’exprimant par une volonté délibérée de dissoudre le parlement en janvier 2014, la corruption, le népotisme, le détournement de fonds publics – sont parmi les griefs des anti-Martelly.

A l’externe, les relations avec la République Dominicaine s’enveniment, depuis l’arrêt de la cour constitutionnelle dominicaine, du 23 septembre 2013, rendant apatrides plus de 200 milles Dominicaines et Dominicains, dont une grande partie d’ascendance haïtienne.

La conférence épiscopale catholique romaine en Haïti rejette toute position et proposition « extrémiste de ceux, refusant le dialogue et la voie diplomatique », pour résoudre les problèmes haïtiens.

Les prélats catholiques romains prédisent « l’expulsion » des Haïtiens et Haïtiennes de leur propre pays, s’ils ou si elles refusent de prendre la voie du dialogue franc et sincère, au lieu d’alimenter « l’exclusion, la méfiance, la médisance ».

« Aujourd’hui encore, nous continuons à créer des situations de méfiance et de destruction de l’autre. Ce qui menace notre futur et dérange nos relations avec nous-mêmes, avec nos prochains et avec notre environnement », déplore la conférence épiscopale catholique romaine en Haïti.

Les évêques dénoncent « les querelles mesquines et intéressées pour le pouvoir, le manque de respect pour les lois républicaines, la dégénérescence de la vie morale et l’effritement des valeurs fondamentales, la corruption dans l’administration publique, l’intolérance de l’opinion contraire, le scandale de l’écart croissant entre les enrichis et les appauvris », maux et tares qui sont présents dans la vie du pays.

Toutefois, la conférence épiscopale catholique romaine persiste à croire que tous les acteurs haïtiens seraient pour la réconciliation nationale.

Pour permettre à ce peuple de vivre des jours meilleurs et rassurants, elle propose « des dirigeants des deux sexes, élus par le peuple », avec, pour qualités, l’honnêteté et le patriotisme.

Elle suggère, entre autres, des autorités ecclésiastiques exemplaires et partisanes de la paix, des leaders de partis politiques visant l’intérêt collectif, la justice et la paix, des scientifiques, des professionnels au service de la population.

AlterPresse

Comments are closed.

Yahoo! Status Checker by Techya