Latest News:

Trump tells FBI: ‘I have your back 100%’ -

Friday, December 15, 2017

Mueller requests emails from Trump campaign data firm: report -

Friday, December 15, 2017

GOP changes child tax credit in bid to win Rubio’s vote -

Friday, December 15, 2017

Trump Jr. is berated for tweet about ‘Obama’s FCC’ chair, net ‘neutality’ -

Friday, December 15, 2017

Prince Harry and Meghan Markle to marry on 19 May 2018 -

Friday, December 15, 2017

Walt Disney buys Murdoch’s Fox for $52.4bn -

Thursday, December 14, 2017

Roy Moore says Alabama election ‘tainted’ by outside groups -

Thursday, December 14, 2017

Eric Holder warns GOP: ‘Any attempt to remove Bob Mueller will not be tolerated’ -

Thursday, December 14, 2017

Former British prime minister: Trump attacks on press are ‘dangerous’ -

Thursday, December 14, 2017

China says war must not be allowed on Korean peninsula -

Thursday, December 14, 2017

Megyn Kelly left Fox News in part due to O’Reilly: report -

Saturday, April 15, 2017

North Korea warns against U.S. ‘hysteria’ as it marks founder’s birth -

Friday, April 14, 2017

British spies were first to spot Trump team’s links with Russia -

Thursday, April 13, 2017

China warns against force as North Korea prepares celebration -

Thursday, April 13, 2017

U.S. drops ‘mother of all bombs’ on Islamic State in Afghanistan -

Thursday, April 13, 2017

Boris Johnson calls off Moscow visit over Syria -

Saturday, April 8, 2017

Los Angeles Clippers vs Utah Jazz,Atlanta Hawks vs Portland Blazers -

Tuesday, February 14, 2017

Trump national security aide Flynn resigns over Russian contacts -

Monday, February 13, 2017

Israel bars Peru’s fugitive ex-leader Alejandro Toledo -

Sunday, February 12, 2017

Germany president: Steinmeier chosen by lawmakers -

Sunday, February 12, 2017

Les Frères musulmans boycotteront le référendum sur la Constitution

AFP, GIANLUIGI GUERCIA

Les partisans islamistes du président destitué Mohamed Morsi vont boycotter le référendum sur une nouvelle Constitution prévu en janvier, et lancer une campagne contre ce scrutin, a indiqué, lundi 16 décembre, un de leurs porte-parole.

Initialement, l’Alliance anti-coup d’Etat, dominée par les Frères musulmans, avait envisagé d’appeler ses partisans à voter contre la nouvelle Loi fondamentale. Rendue en décembre par une commission constituante elle maintient de larges prérogatives à l’armée, comme la possibilité de juger, dans certains cas, des civils.

Lire :  En Egypte, le projet de Constitution maintient de larges pouvoirs à l’armée

« Nous rejetons tout vote organisé sous le régime militaire », a déclaré lundi Hamza Al-Farawi, un porte-parole de l’Alliance anti-coup d’Etat, qui réclame le retour du président islamiste destitué par l’armée en juillet et détenu depuis.

Cette coalition de groupes islamistes, qui organise des manifestations quasi quotidiennes en dépit d’une sévère répression, va lancer une campagne en faveur d’un boycott du scrutin, a ajouté M. Farawy.

PROMESSE D’UNE « TRANSITION DÉMOCRATIQUE »

Annoncé le 14 décembre par le président égyptien par intérim, Adli Mansour, le référendum prévu les 14 et 15 janvier doit permettre de ratifier la nouvelle Constitution, visant à remplacer celle suspendue par l’armée le 3 juillet, jour de l’éviction de M. Morsi. Après avoir suspendu la Constitution, le nouveau pouvoirdirigé de facto par l’armée avait promis une « transition démocratique » dont la première étape serait ce référendum sur le texte révisé de la Constitution adoptée en 2012 sous la présidence Morsi.

Depuis l’arrestation de Mohamed Morsi – premier président élu démocratiquement en Egypte –, le gouvernement dirigé par les militaires réprime de manière implacable et très meurtrière toutes les manifestations de ses partisans. Plus d’un millier de manifestants pro-Morsi ont été tués par les forces de l’ordre depuis le 14 août et plusieurs milliers de Frères musulmans ont été arrêtés et – à l’instar de M. Morsi en personne – sont jugés par divers tribunaux notamment pour« incitation au meurtre » de manifestants lorsqu’ils étaient au pouvoir ou après la chute du gouvernement islamiste.

Lire (édition abonnés) : Le pouvoir militaire égyptien veut mettre à genoux les Frères musulmans

Source: Le Monde avec AFP

Comments are closed.

Yahoo! Status Checker by Techya