Latest News:

Megyn Kelly left Fox News in part due to O’Reilly: report -

Saturday, April 15, 2017

North Korea warns against U.S. ‘hysteria’ as it marks founder’s birth -

Friday, April 14, 2017

British spies were first to spot Trump team’s links with Russia -

Thursday, April 13, 2017

China warns against force as North Korea prepares celebration -

Thursday, April 13, 2017

U.S. drops ‘mother of all bombs’ on Islamic State in Afghanistan -

Thursday, April 13, 2017

Boris Johnson calls off Moscow visit over Syria -

Saturday, April 8, 2017

Los Angeles Clippers vs Utah Jazz,Atlanta Hawks vs Portland Blazers -

Tuesday, February 14, 2017

Trump national security aide Flynn resigns over Russian contacts -

Monday, February 13, 2017

Israel bars Peru’s fugitive ex-leader Alejandro Toledo -

Sunday, February 12, 2017

Germany president: Steinmeier chosen by lawmakers -

Sunday, February 12, 2017

Trump’s army secretary nominee Vincent Viola withdraws as candidate -

Saturday, February 4, 2017

State Dept reverses revocation of 60K visas -

Saturday, February 4, 2017

DHS suspends ‘any and all actions’ on Trump travel ban -

Saturday, February 4, 2017

Trump immigration curbs cause worldwide chaos, panic, anger -

Saturday, January 28, 2017

Serena Williams beats Venus Williams to set Grand Slam record -

Saturday, January 28, 2017

Threat of investigations hangs over Clinton and Trump -

Saturday, November 5, 2016

Brazil vs South Africa,Mexico vs Germany,Portugal vs Argentina -

Thursday, August 4, 2016

Pennsylvania poll: Clinton up by 9 points -

Thursday, July 28, 2016

US partners with Costa Rica to protect Central American refugees -

Tuesday, July 26, 2016

Sanders seeks unity at Democratic national convention after chair resigns -

Monday, July 25, 2016

Résolution 168-13 : Les larmes de crocodile de Danilo Medina

Medina

a dénationalisation des Dominicains d’ascendance haïtienne nés après 1929 a été planifiée depuis février 2008 par le PLD – le parti au pouvoir – et le FNP, son allié ultranationaliste, lit-on dans un article publié par Espacio Insular, une plateforme de communicateurs sociaux dominicains engagée dans la promotion et le renforcement des relations haitiano-dominicaines.

Dans cet article intitulé : ” República Dominicana/desnacionalización: Un programa planeado por el PLD y la FNP desde 2008″, la journaliste Lis Bell présente un compte-rendu de relecture du programme de gouvernement du Parti de la Libération Dominicaine (PLD) diffusé au cours de la campagne électorale de 2008 sous le titre “Estamos comprometidos”.

“En fait, écrit-elle, on y découvre que dès 2008, le PLD avait déjà envisagé, dans son programme électoral, d’exclure les descendants d’Haïtiens de l’exercice de la citoyenneté et de leur enlever ainsi le droit de vote.

Ce projet d’exclusion consacrait ainsi l’alliance électorale conclue entre le PLD et la « Fuerza Nacional Progressista » – la “Force Nationale Progressiste – FNP”, un parti ultra nationaliste, raciste et anti-haitien.

Les termes de cette alliance électorale sont consignés dans un document de campagne distribué en février 2008 et intitulé : “VOTA AZUL 21 POR LEONEL. Estamos comprometidos”.

Il s’agit d’empêcher les Dominicains d’origine haïtienne de jouir des prérogatives attachées à la citoyenneté, entre autres le droit de voter ou de se porter candidat à un poste politique.

Ces directives sont exprimées dans la section du document de campagne intitulée “Compromisos puntuales” et qui fait référence à une proposition de réforme constitutionnelle qui devait par la suite se matérialiser en 2010 dans le cadre de l’amendement controversé qui ouvrira la voie à la résolution 168-13 de la Cour constitutionnelle.

“Nous nous opposons radicalement à toute initiative visant à donner un pouvoir politique à une minorité composée de quelques centaines de milliers d’haïtiens”, peut-on lire dans le document scellant l’accord, le 24 février 2008, entre le PLD de Leonel Fernandez et de Danilo Medina, à l’époque Secrétaire de la Présidence.”

Et l’auteure de l’article de conclure, scandalisée, que « les excuses présentées par le président dominicain Danilo Medina après la publication de la sentence du Tribunal constitutionnel, pour exprimer sa préoccupation pour les personnes affectées par cette décision, ne furent rien d’autre que du pur théâtre”.

Pour en savoir davantage, lire l’article en espagnol : http://espacinsular.org/spip.php?article17926

Source: HA/radio Métropole Haïti, Crédit photo : noticiassin

Comments are closed.

Yahoo! Status Checker by Techya