Latest News:

US teenager wins $3m playing computer game Fortnite -

Sunday, July 28, 2019

Dozens of mourners ‘killed by Boko Haram’ at a funeral in north Nigeria -

Sunday, July 28, 2019

Dan Coats, Trump’s top intel official, to depart White House -

Sunday, July 28, 2019

Donald Trump’s power dynamic with Nancy Pelosi will be on full display at the State of the Union -

Tuesday, February 5, 2019

Pennsylvania poll: Clinton up by 9 points – QuestCinq.com -

Thursday, July 28, 2016

Your Ports!! – QuestCinq.com -

Wednesday, July 13, 2016

In shadow of Brexit, NATO considers Russian deterrence – QuestCinq.com -

Wednesday, July 6, 2016

Italy vs Spain,England vs Iceland; Boston Red Sox vs Tampa Bay Rays – QuestCinq.com -

Monday, June 27, 2016

Foreign diplomats voicing alarm to U.S. officials about Trump – QuestCinq.com -

Monday, March 7, 2016

Trump grants press credentials to ‘pro-white’ radio show host – QuestCinq.com -

Wednesday, March 2, 2016

Supreme Court rejects Arizona sheriff’s appeal on immigration – QuestCinq.com -

Tuesday, January 19, 2016

Hawking: Humans at risk of lethal ‘own goal’ – QuestCinq.com -

Tuesday, January 19, 2016

ObamaCare supporters see wall of resistance cracking in South – QuestCinq.com -

Saturday, November 21, 2015

Attaque revendiquée par l’EI au Bangladesh: un mort et 80 blessés -

Saturday, October 24, 2015

Russia says wants Syria elections, ready to help Free Syrian Army -

Saturday, October 24, 2015

Hillary Clinton calls Republican’s impeachment vow ‘pathetic’ -

Saturday, October 24, 2015

Saturday Sports! -

Saturday, October 24, 2015

Five things to watch in Tuesday night’s Democratic debate -

Tuesday, October 13, 2015

Sports Plus: Soccer and the rest! -

Tuesday, October 13, 2015

Fifa: Sepp Blatter, Michel Platini & Jerome Valcke suspended -

Thursday, October 8, 2015

Haïti-Salaire minimum : Société civile et partis politiques opinent

Port-au-Prince — Les positions de certaines organisations de droits humains et de quelques partis politiques divergent par rapport à la question du salaire minimum, qui a provoqué des manifestations ouvrières la semaine écoulée.

Des ouvrières et ouvriers ont gagné les rues de Port-au-Prince pour protester contre la fixation de leur salaire minimum à 225 gourdes proposée par le Conseil supérieur des salaires (Css).

Le coordonnateur du Rnddh, Pierre Esperance, estime que « le mouvement de protestation des ouvriers est légitime au regard du coût de la vie en Haïti ».

Il qualifie d’ « inacceptable et inhumain » ce que propose le Css, tout en rappelant que le salaire de 300 gourdes, fixé par la loi de 2009 et qui devait être appliqué depuis l’année dernière, a été ignoré.

Pour sa part le secrétaire exécutif de la Plateforme des organisations haïtiennes des droits humains (Pohdh), Antonal Mortimé, qualifie de « scandale » le rapport du Css, parce qu’il ne répond pas aux exigences de la loi de 2009.

Tout en saluant la mobilisation des ouvriers, Antonal Mortimé souhaite que les autres travailleurs, ceux qui travaillent dans les compagnies de sécurité, les intendants, les travailleurs dans les médias, dans les magasins, à qui l’on propose de donner 125, 200 et 300 gourdes, entament eux aussi, un mouvement de protestation pour contraindre l’Etat à fixer le salaire minimum à 500 gourdes.

Pour les partis politiques, une solution au plus vite

Le président de la Convention unité démocratique, (sigle créole Kid), Evens Paul, estime que c’est de « l’esclavage », le fait qu’on « paye à une personne un salaire, alors que celui-ci ne peut pas permettre à la personne de vivre ».

Il soutient que ces deux catégories, patrons et ouvriers, sont indissociables. Aussi, soutient-il que « les patrons ne peuvent vivre sans les ouvriers et vice-versa. Ils doivent cohabiter ».

Turneb Delpé, porte-parole du Mouvement patriotique de l’opposition démocratique (Mopod), plaide en faveur du respect de la loi de 2009, parce que personne n’est au-dessus de la loi, indique-t-il. Ainsi, revient-il aux ouvriers, aux patrons ainsi qu’à l’Etat, dans le cadre d’un nouveau consensus, de fixer le salaire minimum.

« Seule une autre loi peut abroger celle qui existe déjà. Aucun conseil ne peut de son propre chef décider de passer outre cette loi, ce qui n’est possible dans aucun autre pays », pense Turneb Delpé.

L’ex-sénatrice Edmonde Supplice Beauzile, présidente du parti Fusion des sociaux-démocrates, croit que « ce Conseil [supérieur] des salaires devrait être installé avant 2010, alors qu’il a été installé en 2013 ».

« Il est important de ne pas laisser pourrir cette question. Il faut trouver une solution au plus vite. Il serait mieux que le patronat se mette d’accord avec le Conseil supérieur des salaires, pour qu’il accorde les trois cent gourdes aux ouvriers », a-t-elle indiqué.

Par rapport à cette question houleuse du salaire des ouvriers, le président de la chambre des députés, Jean Tholbert Alexis, a annoncé la formation d’une commission d’enquête de haut niveau pour faire la lumière sur la situation.

Source:AlterPress

Comments are closed.

Yahoo! Status Checker by Techya