Latest News:

Megyn Kelly left Fox News in part due to O’Reilly: report -

Saturday, April 15, 2017

North Korea warns against U.S. ‘hysteria’ as it marks founder’s birth -

Friday, April 14, 2017

British spies were first to spot Trump team’s links with Russia -

Thursday, April 13, 2017

China warns against force as North Korea prepares celebration -

Thursday, April 13, 2017

U.S. drops ‘mother of all bombs’ on Islamic State in Afghanistan -

Thursday, April 13, 2017

Boris Johnson calls off Moscow visit over Syria -

Saturday, April 8, 2017

Los Angeles Clippers vs Utah Jazz,Atlanta Hawks vs Portland Blazers -

Tuesday, February 14, 2017

Trump national security aide Flynn resigns over Russian contacts -

Monday, February 13, 2017

Israel bars Peru’s fugitive ex-leader Alejandro Toledo -

Sunday, February 12, 2017

Germany president: Steinmeier chosen by lawmakers -

Sunday, February 12, 2017

Trump’s army secretary nominee Vincent Viola withdraws as candidate -

Saturday, February 4, 2017

State Dept reverses revocation of 60K visas -

Saturday, February 4, 2017

DHS suspends ‘any and all actions’ on Trump travel ban -

Saturday, February 4, 2017

Trump immigration curbs cause worldwide chaos, panic, anger -

Saturday, January 28, 2017

Serena Williams beats Venus Williams to set Grand Slam record -

Saturday, January 28, 2017

Threat of investigations hangs over Clinton and Trump -

Saturday, November 5, 2016

Brazil vs South Africa,Mexico vs Germany,Portugal vs Argentina -

Thursday, August 4, 2016

Pennsylvania poll: Clinton up by 9 points -

Thursday, July 28, 2016

US partners with Costa Rica to protect Central American refugees -

Tuesday, July 26, 2016

Sanders seeks unity at Democratic national convention after chair resigns -

Monday, July 25, 2016

Poutine demande aux gais de «laisser les enfants tranquilles»

AFP

Le président russe Vladimir Poutine a rencontré des jeunes bénévoles qui participeront à l’accueil des invités aux Jeux de Sotchi, vendredi.

Photo Alexey Nikolsky, AFP

Agence France-Presse
Moscou

Le président russe, Vladimir Poutine, a déclaré vendredi que les homosexuels ne devaient pas craindre d’être poursuivis au cours des Jeux olympiques à Sotchi en février, tout en défendant une loi controversée sur la «propagande» homosexuelle devant mineurs.

«Nous n’interdisons rien et nous n’arrêtons personne. Chez nous, il n’y a pas de responsabilité (pénale) pour de telles relations, contrairement à d’autres pays du monde», a déclaré M. Poutine, en citant certains États des États-Unis, selon des images diffusées par la télévision russe.

«Vous pouvez être tranquilles et détendus, mais laissez les enfants tranquilles», a-t-il ajouté au cours d’une rencontre à Sotchi avec des jeunes bénévoles de différents pays, qui participeront à l’accueil des invités aux Jeux, du 7 au 23 février, dans cette ville du sud de la Russie.

«Chez nous, il n’y a pas d’interdiction des formes non traditionnelles de relations sexuelles», expression utilisée en Russie pour qualifier les homosexuels, a souligné M. Poutine.

«Chez nous, c’est la propagande homosexuelle et la pédophilie qui sont interdites. Je tiens à insister là-dessus», a-t-il dit.

Une loi punissant la «propagande» homosexuelle devant mineurs de peines d’amende et de prison a été promulguée en juin dernier par Vladimir Poutine. Ce texte controversé a provoqué de vives critiques, notamment en Occident, et des appels à boycotter les Jeux de Sotchi.

Des défenseurs de la cause homosexuelle redoutent que la formulation imprécise de cette loi soit utilisée pour interdire tout événement organisé par des gais.

La commissaire européenne aux Affaires intérieures, Cécilia Malmström, s’est déclaré pour sa part «préoccupée» par ce texte qui risque d’entraîner «de nouvelles atteintes aux droits des représentants LGBT (lesbiennes, gais, bisexuels, transsexuels)», a-t-elle dit à l’issue d’une rencontre avec le ministre de la Justice, Alexandre Konovalov, selon l’agence Interfax.

L’homosexualité était considérée en Russie jusqu’en 1993 comme un crime passible de huit ans de camp, et comme une maladie mentale jusqu’en 1999. La population russe reste massivement hostile aux homosexuels, selon des sondages.

Un acteur nationaliste russe controversé, Ivan Okhlobystine, qui a été un temps prêtre orthodoxe, a publié récemment sur sa page Twitter une lettre ouverte appelant Vladimir Poutine à réintroduire la pénalisation de l’homosexualité et à organiser un référendum sur ce sujet.

Via la Presse, Cananda

Comments are closed.

Yahoo! Status Checker by Techya