Latest News:

Democratic National Convention: What to watch for at Biden’s nomination party -

Monday, August 17, 2020

Republicans dismiss Trump proposal to delay election -

Thursday, July 30, 2020

Obama calls filibuster ‘Jim Crow relic,’ backs new Voting Rights Act bill -

Thursday, July 30, 2020

Donald Trump suggests delay to 2020 US presidential election -

Thursday, July 30, 2020

US teenager wins $3m playing computer game Fortnite -

Sunday, July 28, 2019

Dozens of mourners ‘killed by Boko Haram’ at a funeral in north Nigeria -

Sunday, July 28, 2019

Dan Coats, Trump’s top intel official, to depart White House -

Sunday, July 28, 2019

Donald Trump’s power dynamic with Nancy Pelosi will be on full display at the State of the Union -

Tuesday, February 5, 2019

Pennsylvania poll: Clinton up by 9 points – QuestCinq.com -

Thursday, July 28, 2016

Your Ports!! – QuestCinq.com -

Wednesday, July 13, 2016

In shadow of Brexit, NATO considers Russian deterrence – QuestCinq.com -

Wednesday, July 6, 2016

Italy vs Spain,England vs Iceland; Boston Red Sox vs Tampa Bay Rays – QuestCinq.com -

Monday, June 27, 2016

Foreign diplomats voicing alarm to U.S. officials about Trump – QuestCinq.com -

Monday, March 7, 2016

Trump grants press credentials to ‘pro-white’ radio show host – QuestCinq.com -

Wednesday, March 2, 2016

Supreme Court rejects Arizona sheriff’s appeal on immigration – QuestCinq.com -

Tuesday, January 19, 2016

Hawking: Humans at risk of lethal ‘own goal’ – QuestCinq.com -

Tuesday, January 19, 2016

ObamaCare supporters see wall of resistance cracking in South – QuestCinq.com -

Saturday, November 21, 2015

Attaque revendiquée par l’EI au Bangladesh: un mort et 80 blessés -

Saturday, October 24, 2015

Russia says wants Syria elections, ready to help Free Syrian Army -

Saturday, October 24, 2015

Hillary Clinton calls Republican’s impeachment vow ‘pathetic’ -

Saturday, October 24, 2015

Colonies: un ministre s’excuse à Nétanyahou pour éviter une crise

QuestCinq.com

Le ministre israélien de l’Économie Naftali Bennett, chef du parti nationaliste religieux Foyer Juif, a présenté mercredi soir des excuses publiques au Premier ministre Benyamin Nétanyahou afin de rester au gouvernement.

Selon les médias, M. Nétanyahou aurait sommé son ministre, proche des colons, de faire amende honorable après avoir vivement critiqué le Premier ministre sur la question de la colonisation, sous peine de devoir quitter la coalition au pouvoir.

Cette querelle interne survient au moment où le secrétaire d’État américain John Kerry fait le forcing pour rallier Israéliens et Palestiniens à son projet d’«accord-cadre» qui tracerait les grandes lignes d’un règlement définitif sur les frontières, la sécurité, le statut de Jérusalem et le sort des réfugiés palestiniens.

Fervent partisan de la colonisation, M. Bennett est catégoriquement opposé à un tel plan et à la solution dite à deux États (israélien et palestinien) prônée par M. Kerry.

«Certains tentent de transformer un débat de fond sur l’avenir de notre pays et de sa sécurité en une attaque personnelle qui n’a jamais eu lieu et si le Premier ministre a été blessé, j’en suis vraiment désolé», a expliqué M. Bennett, lors d’un congrès sur l’éducation à la mer Morte.

La crise entre les deux dirigeants avait éclaté lundi lorsque Naftali Bennett avait évoqué «une totale perte des valeurs» à la suite de déclarations de M. Nétanyahou sur l’éventualité que des colons puissent rester vivre dans le futur État palestinien.

«Je n’ai l’intention de démanteler aucune colonie, ni de déraciner aucun Israélien», dans le cadre d’un accord de paix, a déclaré M. Nétanyahou la semaine dernière au Forum économique de Davos, en Suisse.

Selon des informations de presse, le bureau du Premier ministre a ensuite précisé que M. Nétanyahou envisageait ainsi que les colons habitant hors des blocs d’implantations qu’Israël compte annexer puissent rester sur place, mais sous souveraineté palestinienne.

Selon les médias, M. Nétanyahou aurait alors présenté mercredi un ultimatum au chef du Foyer Juif, menaçant de le renvoyer du gouvernement si ce dernier ne présentait pas d’excuses avant dimanche.

M. Bennett a assuré «soutenir le Premier ministre quand il le faut et le critiquer lorsque c’est nécessaire».

«C’est mon devoir de faire disparaître de l’ordre du jour cette idée dangereuse de souveraineté palestinienne sur des citoyens israéliens», a-t-il insisté.

Le Foyer juif, avec ses 12 députés, est l’un des principaux éléments de la coalition gouvernementale mais a toujours affirmé qu’il quitterait le gouvernement en cas de décision d’évacuer des implantations de Cisjordanie.

L’aile la plus radicale de la formation de M. Bennett a appelé à une prière collective jeudi après-midi devant le Mur des Lamentations à Jérusalem pour protester contre le plan de John Kerry et «implorer la miséricorde divine devant les dangers qui menacent de déchirer des parties de notre terre».

Situé à droite de la droite, Naftali Bennett, ancien chef de cabinet de M. Nétanyahou, du temps où ce dernier était chef de l’opposition, entretient des relations complexes avec son ancien patron.

Les médias israéliens évoquent régulièrement l’hypothèse d’un départ – de gré ou contraint – du Foyer Juif de la coalition gouvernementale pour laisser la place au Parti travailliste, aujourd’hui dans l’opposition, bien plus modéré et qui souhaite un accord de paix avec les Palestiniens, dans le cadre d’un recentrage du gouvernement Nétanyahou.

Source:AFP

Comments are closed.

Yahoo! Status Checker by Techya