Latest News:

Democratic National Convention: What to watch for at Biden’s nomination party -

Monday, August 17, 2020

Republicans dismiss Trump proposal to delay election -

Thursday, July 30, 2020

Obama calls filibuster ‘Jim Crow relic,’ backs new Voting Rights Act bill -

Thursday, July 30, 2020

Donald Trump suggests delay to 2020 US presidential election -

Thursday, July 30, 2020

US teenager wins $3m playing computer game Fortnite -

Sunday, July 28, 2019

Dozens of mourners ‘killed by Boko Haram’ at a funeral in north Nigeria -

Sunday, July 28, 2019

Dan Coats, Trump’s top intel official, to depart White House -

Sunday, July 28, 2019

Donald Trump’s power dynamic with Nancy Pelosi will be on full display at the State of the Union -

Tuesday, February 5, 2019

Pennsylvania poll: Clinton up by 9 points – QuestCinq.com -

Thursday, July 28, 2016

Your Ports!! – QuestCinq.com -

Wednesday, July 13, 2016

In shadow of Brexit, NATO considers Russian deterrence – QuestCinq.com -

Wednesday, July 6, 2016

Italy vs Spain,England vs Iceland; Boston Red Sox vs Tampa Bay Rays – QuestCinq.com -

Monday, June 27, 2016

Foreign diplomats voicing alarm to U.S. officials about Trump – QuestCinq.com -

Monday, March 7, 2016

Trump grants press credentials to ‘pro-white’ radio show host – QuestCinq.com -

Wednesday, March 2, 2016

Supreme Court rejects Arizona sheriff’s appeal on immigration – QuestCinq.com -

Tuesday, January 19, 2016

Hawking: Humans at risk of lethal ‘own goal’ – QuestCinq.com -

Tuesday, January 19, 2016

ObamaCare supporters see wall of resistance cracking in South – QuestCinq.com -

Saturday, November 21, 2015

Attaque revendiquée par l’EI au Bangladesh: un mort et 80 blessés -

Saturday, October 24, 2015

Russia says wants Syria elections, ready to help Free Syrian Army -

Saturday, October 24, 2015

Hillary Clinton calls Republican’s impeachment vow ‘pathetic’ -

Saturday, October 24, 2015

La signature de l’accord final reportée de 24 heures

QuestCinq.com

Port au Prince-L’accord entre l’Exécutif, le parlement et les partis politiques engagés dans le dialogue « interhaïtien » n’a pu être paraphé ce vendredi comme prévu en raison d’un désaccord entre le chef de l’Etat Michel Martelly et le président de l’assemblée nationale Dieusseul Simon Desras.

Martelly et Desras continuent de s’opposer au sujet de la nomination des juges de la Cour supérieur des comptes et du contentieux administratif.

Martelly aurait promis de publier huit des  dix noms proposés en attendant une dernière vérification sur deux personnalités de la liste du Senat.  Desras aurait refusé cette publication partielle de la liste.

La signature de l’accord est reportée à demain, samedi 15 février selon la Conférence épiscopale, médiatrice du dialogue.

Un gouvernement d’ouverture, le respect de la séparation des pouvoirs, le retrait ordonné de la Mission onusienne de stabilisation, l’organisation d’une seule élection pour l’année 2014, l’amendement de la loi électorale, la transformation du Collège transitoire du conseil électoral permanent (Ctcep) en un conseil électoral provisoire (Cep) et la nécessité de l’amendement de la constitution haïtienne, sont les principaux points de cet accord.

Les membres des trois pouvoirs (Exécutif, Législatif et Judiciaire) ont 10 jours à partir de la signature de l’accord, pour s’entendre sur les changements à apporter, pour la transformation du Ctcep en un Cep tout court.

Par ailleurs, les partis Fanmi Lavalas, Fusion des sociaux démocrates et le Kontra pèp la (Contrat du peuple) ne parapheront pas cette entente avec le chef de l’État qui agit pour le compte de l’exécutif.

Fanmi lavalas, étant contre les ententes trouvées, a laissé la table des négociations au cours de la dernière journée des échanges le 12 février.

Un autre gouvernement (en guise d’un gouvernement d’ouverture), un autre conseil électoral (au lieu d’une simple transformation) forment la requête du parti Fanmi Lavalas.

LaFfusion des sociaux démocrates par la voix d’Edmonde Beauzile Supplice se dit contre les résultats trouvés dans le cadre des discussions.

L’ex sénatrice Edmonde Beauzile estime qu’ils ont été pris dans « un piège » puisque seulement « 5 à 6 partis » formaient vraiment la véritable opposition et que tous les autres partis sur une liste de près d’une soixantaine étaient pro-gouvernementaux.

C’est la même position pour le sénateur des Nippes, William Jeanty,  du parti Kontra pèp la qui soutient que le « dialogue est fini » pour lui.

Source:Alter Presse

Comments are closed.

Yahoo! Status Checker by Techya