Latest News:

Democratic National Convention: What to watch for at Biden’s nomination party -

Monday, August 17, 2020

Republicans dismiss Trump proposal to delay election -

Thursday, July 30, 2020

Obama calls filibuster ‘Jim Crow relic,’ backs new Voting Rights Act bill -

Thursday, July 30, 2020

Donald Trump suggests delay to 2020 US presidential election -

Thursday, July 30, 2020

US teenager wins $3m playing computer game Fortnite -

Sunday, July 28, 2019

Dozens of mourners ‘killed by Boko Haram’ at a funeral in north Nigeria -

Sunday, July 28, 2019

Dan Coats, Trump’s top intel official, to depart White House -

Sunday, July 28, 2019

Donald Trump’s power dynamic with Nancy Pelosi will be on full display at the State of the Union -

Tuesday, February 5, 2019

Pennsylvania poll: Clinton up by 9 points – QuestCinq.com -

Thursday, July 28, 2016

Your Ports!! – QuestCinq.com -

Wednesday, July 13, 2016

In shadow of Brexit, NATO considers Russian deterrence – QuestCinq.com -

Wednesday, July 6, 2016

Italy vs Spain,England vs Iceland; Boston Red Sox vs Tampa Bay Rays – QuestCinq.com -

Monday, June 27, 2016

Foreign diplomats voicing alarm to U.S. officials about Trump – QuestCinq.com -

Monday, March 7, 2016

Trump grants press credentials to ‘pro-white’ radio show host – QuestCinq.com -

Wednesday, March 2, 2016

Supreme Court rejects Arizona sheriff’s appeal on immigration – QuestCinq.com -

Tuesday, January 19, 2016

Hawking: Humans at risk of lethal ‘own goal’ – QuestCinq.com -

Tuesday, January 19, 2016

ObamaCare supporters see wall of resistance cracking in South – QuestCinq.com -

Saturday, November 21, 2015

Attaque revendiquée par l’EI au Bangladesh: un mort et 80 blessés -

Saturday, October 24, 2015

Russia says wants Syria elections, ready to help Free Syrian Army -

Saturday, October 24, 2015

Hillary Clinton calls Republican’s impeachment vow ‘pathetic’ -

Saturday, October 24, 2015

Le directeur de la PNH dément avoir été battu et désarmé

Le directeur général de la Police nationale d’Haïti, Godson Orélus, a démenti mardi des rumeurs faisant croire qu’il avait été agressé par des bandits proches du président Martelly et appelle la population et les policiers à la vigilance contre des individus qui veulent ternir son image et déstabiliser l’institution policière.

L’intervention d’un journaliste sur une station de radio de la capitale, diffusant des informations faisant croire qu’un bandit recherché par la PNH a désarmé le directeur de la police ainsi que ses gardes du corps au palais national est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.  Godson Orélus, très amer devant la presse, est monté au créneau et dément avoir été agressé par un proche du président recherché par la police. « Je tenais à informer le grand public que je suis souvent l’objet d’attaque venant des individus et des secteurs qui cherchent à salir ma réputation», a déclaré le directeur de la police ».

« Je ne suis pas un politicien, je suis chef de la police et mon travail ne peut pas être confondu avec celui des politiciens. Je dénonce ces personnes qui utilisent les médias pour ternir mon image et déstabiliser l’institution policière que je dirige », a déclaré le numéro un de la police visiblement très affecté par les rumeurs. Godson Orélus a une fois de plus témoigné de sa bonne collaboration avec le chef de l’Etat et le Premier ministre Laurent Lamothe qui, dit-il, donnent tous les moyens à l’institution policière pour bien faire son travail.

A la question s’il comptait entamer des poursuites judiciaires contre ses détracteurs, le chef de la police a répondu non, qu’il n’entendait pas faire comme ses détracteurs.  « Il y a des gens qui ont du mal à accepter le travail que nous faisons à la tête de la police », a tancé Godson Orélus, qui ajoute que « c’est pour cela qu’ils veulent déstabiliser l’institution. En s’attaquant à moi, ils s’en prennent aussi au corps que je dirige et à la population qui bénéficie du travail que fait la PNH. »

Le chef de la police est intervenu aussi sur des dossiers brûlants comme les recherches entamées contre les bandits de base Galil. « C’est la direction générale, de concert avec la Direction centrale de la police judicaire, qui avait commencé l’enquête, nous continuons les recherches ici de manière à engranger les données pour traquer les membres de ce groupe », a-t-il indiqué, informant que le dossier a déjà été transmis au cabinet d’instruction et des mandats sont émis contre les bandits en question.

Aux informations laissant croire que certains membres de ce groupe armé seraient des proches de la famille présidentielle, le chef de la police répond que « la police est en train de rechercher les bandits et non leurs amis. N’importe qui peut être l’ami de n’importe qui, mais nous, ce sont les concernés qui nous intéressent », a martelé Godson Orélus, qui a réaffirmé sa volonté de faire son travail en toute indépendance et combattre le banditisme.

Source:Louis-Joseph Olivier – Le Nouvelliste

Comments are closed.

Yahoo! Status Checker by Techya