Latest News:

Democratic National Convention: What to watch for at Biden’s nomination party -

Monday, August 17, 2020

Republicans dismiss Trump proposal to delay election -

Thursday, July 30, 2020

Obama calls filibuster ‘Jim Crow relic,’ backs new Voting Rights Act bill -

Thursday, July 30, 2020

Donald Trump suggests delay to 2020 US presidential election -

Thursday, July 30, 2020

US teenager wins $3m playing computer game Fortnite -

Sunday, July 28, 2019

Dozens of mourners ‘killed by Boko Haram’ at a funeral in north Nigeria -

Sunday, July 28, 2019

Dan Coats, Trump’s top intel official, to depart White House -

Sunday, July 28, 2019

Donald Trump’s power dynamic with Nancy Pelosi will be on full display at the State of the Union -

Tuesday, February 5, 2019

Pennsylvania poll: Clinton up by 9 points – QuestCinq.com -

Thursday, July 28, 2016

Your Ports!! – QuestCinq.com -

Wednesday, July 13, 2016

In shadow of Brexit, NATO considers Russian deterrence – QuestCinq.com -

Wednesday, July 6, 2016

Italy vs Spain,England vs Iceland; Boston Red Sox vs Tampa Bay Rays – QuestCinq.com -

Monday, June 27, 2016

Foreign diplomats voicing alarm to U.S. officials about Trump – QuestCinq.com -

Monday, March 7, 2016

Trump grants press credentials to ‘pro-white’ radio show host – QuestCinq.com -

Wednesday, March 2, 2016

Supreme Court rejects Arizona sheriff’s appeal on immigration – QuestCinq.com -

Tuesday, January 19, 2016

Hawking: Humans at risk of lethal ‘own goal’ – QuestCinq.com -

Tuesday, January 19, 2016

ObamaCare supporters see wall of resistance cracking in South – QuestCinq.com -

Saturday, November 21, 2015

Attaque revendiquée par l’EI au Bangladesh: un mort et 80 blessés -

Saturday, October 24, 2015

Russia says wants Syria elections, ready to help Free Syrian Army -

Saturday, October 24, 2015

Hillary Clinton calls Republican’s impeachment vow ‘pathetic’ -

Saturday, October 24, 2015

Un informateur du FBI dirigeait des cyberattaques contre des sites étrangers

Agence France-Presse
WASHINGTON

Un pirate informatique, devenu informateur du FBI, a dirigé en 2012 des centaines d’attaques informatiques contre des sites internet gouvernementaux étrangers, transmettant ensuite les données récupérées à l’agence fédérale américaine, a dévoilé jeudi le New York Times.

Parmi les victimes de cette entreprise d’espionnage informatique au cours de laquelle de nombreuses bases de données et courriels ont été récupérés, figurent des sites gouvernementaux en Iran, au Brésil, en Turquie, au Pakistan ou encore l’ambassade polonaise au Royaume-Uni, affirme le quotidien, s’appuyant sur des documents judiciaires et des entretiens avec des personnes impliquées dans ces opérations.

«Si les documents (judiciaires) n’indiquent pas si le FBI a directement ordonné les attaques, ils laissent penser que le gouvernement pourrait avoir utilisé des pirates informatiques pour obtenir du renseignement à l’étranger», affirme le Times.

Au centre de cette affaire se trouve un pirate informatique devenu informateur du FBI après son arrestation: Hector Xavier Monsegur, alias «Sabu», âgé de 30 ans. Membre influent du groupe des «Anonymous», il avait notamment été impliqué en décembre 2010 dans le piratage des sites des cartes de crédit Visa, Mastercard et PayPal.

Pour les différents délits informatiques qui lui étaient reprochés, il risquait jusqu’à 124 ans de prison. Il a coopéré à l’enquête sur les «Anonymous» et sa condamnation «n’a cessé d’être reportée», observe le journal.

Hector Monsegur était en contact avec un autre membre des Anonymous, Jeremy Hammond, à qui il a demandé de pénétrer des sites informatiques de gouvernements étrangers. La liste des cibles représentait plus de 2000 sites internet, selon le quotidien.

Une fois les données récupérées sur ces sites, elles étaient envoyées vers un serveur informatique contrôlé par Monsegur, a confié Jeremy Hammond au Times lors d’un entretien réalisé dans la prison où il est incarcéré.

Selon des documents judiciaires, Hector Monsegur a également convaincu d’autres pirates de s’en prendre à des sites internet relevant des autorités syriennes.

«Le FBI a pris avantage de pirates qui voulaient aider les Syriens contre le régime Assad, et qui en fait fournissait à leur insu au gouvernement américain un accès aux systèmes informatiques syriens», pointe l’un des documents cités par le New York Times.

Comments are closed.

Yahoo! Status Checker by Techya