Latest News:

Democratic National Convention: What to watch for at Biden’s nomination party -

Monday, August 17, 2020

Republicans dismiss Trump proposal to delay election -

Thursday, July 30, 2020

Obama calls filibuster ‘Jim Crow relic,’ backs new Voting Rights Act bill -

Thursday, July 30, 2020

Donald Trump suggests delay to 2020 US presidential election -

Thursday, July 30, 2020

US teenager wins $3m playing computer game Fortnite -

Sunday, July 28, 2019

Dozens of mourners ‘killed by Boko Haram’ at a funeral in north Nigeria -

Sunday, July 28, 2019

Dan Coats, Trump’s top intel official, to depart White House -

Sunday, July 28, 2019

Donald Trump’s power dynamic with Nancy Pelosi will be on full display at the State of the Union -

Tuesday, February 5, 2019

Pennsylvania poll: Clinton up by 9 points – QuestCinq.com -

Thursday, July 28, 2016

Your Ports!! – QuestCinq.com -

Wednesday, July 13, 2016

In shadow of Brexit, NATO considers Russian deterrence – QuestCinq.com -

Wednesday, July 6, 2016

Italy vs Spain,England vs Iceland; Boston Red Sox vs Tampa Bay Rays – QuestCinq.com -

Monday, June 27, 2016

Foreign diplomats voicing alarm to U.S. officials about Trump – QuestCinq.com -

Monday, March 7, 2016

Trump grants press credentials to ‘pro-white’ radio show host – QuestCinq.com -

Wednesday, March 2, 2016

Supreme Court rejects Arizona sheriff’s appeal on immigration – QuestCinq.com -

Tuesday, January 19, 2016

Hawking: Humans at risk of lethal ‘own goal’ – QuestCinq.com -

Tuesday, January 19, 2016

ObamaCare supporters see wall of resistance cracking in South – QuestCinq.com -

Saturday, November 21, 2015

Attaque revendiquée par l’EI au Bangladesh: un mort et 80 blessés -

Saturday, October 24, 2015

Russia says wants Syria elections, ready to help Free Syrian Army -

Saturday, October 24, 2015

Hillary Clinton calls Republican’s impeachment vow ‘pathetic’ -

Saturday, October 24, 2015

Israël, l’allié qui espionne le plus les États-Unis

Agence France-Presse
WASHINGTON

Israël espionne les États-Unis plus qu’aucun autre de ses alliés, et cette surveillance dépasse les limites, a rapporté le magazine Newsweekmardi.

Les secrets industriels et techniques américains sont principalement visés par l’espionnage israélien, a ajouté le magazine, citant des réunions confidentielles portant sur une législation qui assouplirait les restrictions de visa pour les citoyens israéliens.

Un membre du Congrès qui a assisté à une réunion d’information en janvier a qualifié le témoignage de «très consternant… alarmant… voire terrifiant», et un autre a jugé ce comportement «nuisible», a rapporté le magazine.

«Aucun autre pays proche des États-Unis ne dépasse à ce point les limites dans ses activités d’espionnage comme le fait Israël», s’est exclamé un ancien membre du Congrès qui a participé à une autre réunion confidentielle fin 2013, selon Newsweek.

Selon cet ancien membre du Congrès, les services de renseignement ont cité sans donner plus de précisions «de l’espionnage industriel, des gens qui viennent aux États-Unis pour des missions commerciales, ou avec des sociétés israéliennes qui travaillent avec des sociétés américaines, ou des agents des services secrets sous les ordres du gouvernement, c’est à dire, de l’ambassade (d’Israël)».

Les activités d’espionnage israélien aux États-Unis sont sans comparaison avec celles d’autres proches alliés, comme l’Allemagne, la France, la Grande-Bretagne et le Japon, ont indiqué des agents du contre-renseignement à des membres des Commissions des affaires judiciaires et des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, selon Newsweek.

«Je ne crois pas que ces révélations soient une surprise pour quiconque», a encore déclaré l’ancien membre du Congrès.

Une campagne de calomnie à 100%

Le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a catégoriquement démenti mercredi qu’Israël se livre à des activités d’espionnage aux États-Unis.

«Il s’agit d’une campagne de calomnie, pernicieuse, totalement mensongère, et d’une invention à 100 %», a répondu M. Lieberman, interrogé par la radio militaire.

Cette polémique éclate au moment où la conseillère de sécurité nationale américaine Susan Rice entame une visite en Israël.

«Israël respecte à la lettre son engagement à ne pas se livrer à des activités d’espionnage aux États-Unis», a assuré le chef de la diplomatie israélienne, faisant allusion aux promesses faites à Washington à la suite de l’affaire Jonathan Pollard, condamné en 1987 à la prison à perpétuité par la justice américaine pour espionnage au profit d’Israël.

Ancien expert de la marine américaine, âgé aujourd’hui de 59 ans, Jonathan Pollard a transmis à Israël des milliers de documents secrets sur les activités du renseignement américain dans le monde arabe

Le ministre israélien chargé du Renseignement, Youval Steinitz, a qualifié les accusations relayées par Newsweek d’«irresponsables», qui n’ont «aucun fondement».

«Israël a décidé depuis 30 ans de ne pas faire d’espionnage aux États-Unis», a déclaré le ministre à la radio publique. «Je n’ai reçu que des louanges sur la coopération entre les services de renseignements américains et israéliens durant mes entretiens ces derniers mois au Congrès ou avec les responsables des différents services de sécurité américains», a insisté M. Steinitz.

M. Lieberman a par ailleurs estimé que, selon lui, les accusations d’espionnage n’étaient pas liées à la demande d’exemption de visas présentée par Israël pour les touristes et visiteurs israéliens souhaitant se rendre aux États-Unis.

Selon les médias israéliens, citant des responsables américains, le rejet de cette demande serait dû aux services de sécurité américains qui redouteraient que la suppression des visas favorise l’implantation d’espions israéliens aux États-Unis.

Le ministre des Affaires étrangères a expliqué que les réserves de l’administration américaine n’étaient pas liées à ces appréhensions, mais «uniquement à des questions techniques et administratives sur laquelle nous travaillons depuis des mois».

Comments are closed.

Yahoo! Status Checker by Techya