Latest News:

Democratic National Convention: What to watch for at Biden’s nomination party -

Monday, August 17, 2020

Republicans dismiss Trump proposal to delay election -

Thursday, July 30, 2020

Obama calls filibuster ‘Jim Crow relic,’ backs new Voting Rights Act bill -

Thursday, July 30, 2020

Donald Trump suggests delay to 2020 US presidential election -

Thursday, July 30, 2020

US teenager wins $3m playing computer game Fortnite -

Sunday, July 28, 2019

Dozens of mourners ‘killed by Boko Haram’ at a funeral in north Nigeria -

Sunday, July 28, 2019

Dan Coats, Trump’s top intel official, to depart White House -

Sunday, July 28, 2019

Donald Trump’s power dynamic with Nancy Pelosi will be on full display at the State of the Union -

Tuesday, February 5, 2019

Pennsylvania poll: Clinton up by 9 points – QuestCinq.com -

Thursday, July 28, 2016

Your Ports!! – QuestCinq.com -

Wednesday, July 13, 2016

In shadow of Brexit, NATO considers Russian deterrence – QuestCinq.com -

Wednesday, July 6, 2016

Italy vs Spain,England vs Iceland; Boston Red Sox vs Tampa Bay Rays – QuestCinq.com -

Monday, June 27, 2016

Foreign diplomats voicing alarm to U.S. officials about Trump – QuestCinq.com -

Monday, March 7, 2016

Trump grants press credentials to ‘pro-white’ radio show host – QuestCinq.com -

Wednesday, March 2, 2016

Supreme Court rejects Arizona sheriff’s appeal on immigration – QuestCinq.com -

Tuesday, January 19, 2016

Hawking: Humans at risk of lethal ‘own goal’ – QuestCinq.com -

Tuesday, January 19, 2016

ObamaCare supporters see wall of resistance cracking in South – QuestCinq.com -

Saturday, November 21, 2015

Attaque revendiquée par l’EI au Bangladesh: un mort et 80 blessés -

Saturday, October 24, 2015

Russia says wants Syria elections, ready to help Free Syrian Army -

Saturday, October 24, 2015

Hillary Clinton calls Republican’s impeachment vow ‘pathetic’ -

Saturday, October 24, 2015

Obama n’agira pas sur l’immigration avant novembre

Agence France-Presse
WASHINGTON

Le président Barack Obama ne prendra aucune mesure pour réformer le système américain d’immigration avant les élections législatives du 4 novembre, qui s’avèrent délicates pour ses alliés démocrates, a indiqué un responsable américain samedi.

Barack Obama avait annoncé en juin son intention d’agir d’ici la fin de l’été pour pallier l’incapacité du Congrès à réformer un système devenu obsolète, mais certains de ses alliés démocrates craignaient que des régularisations massives de sans-papiers ne mettent de l’huile sur le feu, en pleine période électorale.

«La réalité, que le président a dû prendre en compte, est que nous sommes au milieu d’une saison politique», a expliqué le responsable, sous le couvert de l’anonymat. «Les républicains ont politisé de façon extrême cette question, et le président a donc estimé que l’annonce de mesures administratives avant les élections nuirait aux mesures elles-mêmes et à la perspective de long terme d’une réforme totale de l’immigration».

Mais, selon lui, Barack Obama agira bien d’ici la fin de l’année. «Le président prendra des mesures sur l’immigration avant la fin de l’année, car il veut faire cela de façon durable», a dit le responsable.

La décision semble destinée à aider directement les sénateurs démocrates sortants en difficulté, alors que le Sénat risque de basculer du côté républicain. Certains de ces démocrates avaient publiquement demandé au président de ne pas agir unilatéralement et de s’en remettre au Congrès pour toute réforme.

Vendredi, depuis le Pays de Galles, Barack Obama avait réitéré son intention de prendre des décrets, sans préciser de calendrier.

«En l’absence d’action parlementaire, j’ai l’intention de prendre des mesures pour renforcer les moyens à la frontière, pour moderniser la façon dont nous traitons ces cas, et pour trouver une façon d’encourager l’immigration légale tout en donnant aux gens une voie pour qu’ils commencent à payer des impôts, paient une amende, apprennent l’anglais et cessent d’avoir peur, mais soient régularisés, puisqu’ils vivent ici depuis un certain temps», a-t-il déclaré.

Plus de 11 millions de clandestins vivent aux États-Unis, et une réforme qui aurait permis d’en régulariser une grande partie est bloquée depuis plus d’un an au Congrès, en raison de l’opposition des républicains, majoritaires à la Chambre des représentants, et qui se refusent à toute «amnistie».

Les États-Unis sont en outre confrontés depuis plusieurs mois à l’arrivée de dizaines de milliers de mineurs d’Amérique centrale, une vague d’immigration clandestine déclenchée selon les conservateurs par l’administration Obama.

En 2012, peu avant la réélection de Barack Obama, l’administration a commencé à accorder des permis de séjour temporaires, renouvelables, à des centaines de milliers de jeunes sans-papiers qui étaient arrivés enfants sur le territoire. C’est ce programme que le président pourrait élargir à des adultes. D’autres mesures pourraient inclure une réforme de la distribution des «cartes vertes» aux étrangers, ces permis de travail permanents.

Comments are closed.

Yahoo! Status Checker by Techya