Latest News:

US teenager wins $3m playing computer game Fortnite -

Sunday, July 28, 2019

Dozens of mourners ‘killed by Boko Haram’ at a funeral in north Nigeria -

Sunday, July 28, 2019

Dan Coats, Trump’s top intel official, to depart White House -

Sunday, July 28, 2019

Donald Trump’s power dynamic with Nancy Pelosi will be on full display at the State of the Union -

Tuesday, February 5, 2019

Pennsylvania poll: Clinton up by 9 points – QuestCinq.com -

Thursday, July 28, 2016

Your Ports!! – QuestCinq.com -

Wednesday, July 13, 2016

In shadow of Brexit, NATO considers Russian deterrence – QuestCinq.com -

Wednesday, July 6, 2016

Italy vs Spain,England vs Iceland; Boston Red Sox vs Tampa Bay Rays – QuestCinq.com -

Monday, June 27, 2016

Foreign diplomats voicing alarm to U.S. officials about Trump – QuestCinq.com -

Monday, March 7, 2016

Trump grants press credentials to ‘pro-white’ radio show host – QuestCinq.com -

Wednesday, March 2, 2016

Supreme Court rejects Arizona sheriff’s appeal on immigration – QuestCinq.com -

Tuesday, January 19, 2016

Hawking: Humans at risk of lethal ‘own goal’ – QuestCinq.com -

Tuesday, January 19, 2016

ObamaCare supporters see wall of resistance cracking in South – QuestCinq.com -

Saturday, November 21, 2015

Attaque revendiquée par l’EI au Bangladesh: un mort et 80 blessés -

Saturday, October 24, 2015

Russia says wants Syria elections, ready to help Free Syrian Army -

Saturday, October 24, 2015

Hillary Clinton calls Republican’s impeachment vow ‘pathetic’ -

Saturday, October 24, 2015

Saturday Sports! -

Saturday, October 24, 2015

Five things to watch in Tuesday night’s Democratic debate -

Tuesday, October 13, 2015

Sports Plus: Soccer and the rest! -

Tuesday, October 13, 2015

Fifa: Sepp Blatter, Michel Platini & Jerome Valcke suspended -

Thursday, October 8, 2015

L’avancée de l’EI «en train d’être stoppée»

Agence France-Presse
BRUXELLES

La campagne de la coalition contre le groupe armé État islamique «commence à montrer des résultats», et l’avancée de l’EI en Irak et en Syrie est «en train d’être stoppée», ont affirmé mercredi la soixantaine de pays membres à l’issue d’une réunion ministérielle à Bruxelles.

«L’avancée de l’EI/DAECH à travers la Syrie et en Irak est en train d’être stoppée. Les forces irakiennes et les forces du gouvernement régional du Kurdistan, avec le soutien des frappes aériennes de la coalition, regagnent du terrain en Irak», a indiqué la coalition dans un communiqué.

Les membres de la coalition, qui compte des pays occidentaux et des pays arabes, «ont réaffirmé leur engagement à travailler ensemble dans le cadre d’une stratégie commune, multiforme et de long terme pour affaiblir et vaincre l’EI».

Ils ont «insisté» sur cinq axes dans la lutte contre le groupe djihadiste : «accroître l’effort militaire, stopper le flux de combattants étrangers, couper l’accès aux financements, s’attaquer au problème de l’aide humanitaire et délégitimer» l’EI.

Les participants à la réunion ont «salué l’intervention du premier ministre irakien, Haidar al-Abadi, qui a détaillé le plan de son gouvernement pour vaincre EI/DAECH en combinant des mesures sécuritaires, politiques et économiques».

Ils ont prévu de tenir des rencontres au niveau ministériel «aussi souvent que nécessaire» et «au plus tard d’ici six mois».

Les frappes de la coalition inefficaces

Les frappes aériennes en Syrie de la coalition sont inefficaces, juge le président syrien Bachar al-Assad, dans un entretien au magazine français Paris Match dont des extraits ont été diffusés mercredi.

Ces interventions aériennes «nous auraient certainement aidés si elles étaient sérieuses et efficaces. C’est nous qui menons les combats terrestres contre DAECH, et nous n’avons constaté aucun changement, surtout que la Turquie apporte toujours un soutien direct dans ces régions», souligne-t-il.

«On ne peut pas mettre fin au terrorisme par des frappes aériennes. Des forces terrestres qui connaissent la géographie et agissent en même temps sont indispensables. C’est la raison pour laquelle il n’y a pas eu de résultats réels après deux mois des campagnes menées par la coalition», ajoute le président syrien.

Interrogé sur la chute et la mort brutales de Saddam Hussein et de Mouammar Kadhafi, Bachar al-Assad fait aussi valoir que «le capitaine ne pense pas à la mort, ni à la vie, il pense à sauver son navire». Son «but n’est pas de rester président, ni avant, ni pendant, ni après la crise», dit-il. «Mais quoiqu’il arrive, nous autres Syriens, n’accepterons jamais que notre pays devienne un jouet entre les mains de l’Occident. C’est un principe fondamental pour nous».

Il ironise par ailleurs sur l’impopularité du président français François Hollande, qu’il ne «connait même pas». «Je ne suis ni l’ennemi personnel ni le rival de Hollande. Je pense que c’est plutôt DAECH qui est son rival, puisque leurs cotes de popularité sont très proches», affirme-t-il. Selon lui, l’exécutif français actuel «oeuvre à l’encontre des intérêts (du peuple syrien) et de ceux du peuple français».

Comments are closed.

Yahoo! Status Checker by Techya