Latest News:

Trump tells FBI: ‘I have your back 100%’ -

Friday, December 15, 2017

Mueller requests emails from Trump campaign data firm: report -

Friday, December 15, 2017

GOP changes child tax credit in bid to win Rubio’s vote -

Friday, December 15, 2017

Trump Jr. is berated for tweet about ‘Obama’s FCC’ chair, net ‘neutality’ -

Friday, December 15, 2017

Prince Harry and Meghan Markle to marry on 19 May 2018 -

Friday, December 15, 2017

Walt Disney buys Murdoch’s Fox for $52.4bn -

Thursday, December 14, 2017

Roy Moore says Alabama election ‘tainted’ by outside groups -

Thursday, December 14, 2017

Eric Holder warns GOP: ‘Any attempt to remove Bob Mueller will not be tolerated’ -

Thursday, December 14, 2017

Former British prime minister: Trump attacks on press are ‘dangerous’ -

Thursday, December 14, 2017

China says war must not be allowed on Korean peninsula -

Thursday, December 14, 2017

Megyn Kelly left Fox News in part due to O’Reilly: report -

Saturday, April 15, 2017

North Korea warns against U.S. ‘hysteria’ as it marks founder’s birth -

Friday, April 14, 2017

British spies were first to spot Trump team’s links with Russia -

Thursday, April 13, 2017

China warns against force as North Korea prepares celebration -

Thursday, April 13, 2017

U.S. drops ‘mother of all bombs’ on Islamic State in Afghanistan -

Thursday, April 13, 2017

Boris Johnson calls off Moscow visit over Syria -

Saturday, April 8, 2017

Los Angeles Clippers vs Utah Jazz,Atlanta Hawks vs Portland Blazers -

Tuesday, February 14, 2017

Trump national security aide Flynn resigns over Russian contacts -

Monday, February 13, 2017

Israel bars Peru’s fugitive ex-leader Alejandro Toledo -

Sunday, February 12, 2017

Germany president: Steinmeier chosen by lawmakers -

Sunday, February 12, 2017

Pyongyang demande à l’ONU d’enquêter sur la torture de la CIA

PHOTO REUTERS
gence France-Presse
GENÈVE

L’ambassadeur de Corée du Nord à l’ONU a demandé jeudi au Conseil des droits de l’homme de s’emparer des révélations sur le recours à la torture par la CIA et d’ouvrir une enquête indépendante.

«Ce matin», «j’ai envoyé une lettre au président du Conseil des droits de l’homme (…) demandant à ce que le Conseil s’empare de la question des crimes de torture de la CIA» et donc «commis par les États-Unis», a déclaré So Se Pyong, ambassadeur de Pyongyang à l’ONU à Genève.

Il a indiqué aux journalistes que son pays voulait qu’au cours de la session de mars, l’organe de l’ONU chargé des droits de l’homme examine officiellement la question des techniques utilisées pendant les interrogatoires par les États-Unis et rendues publiques dans un rapport du Sénat à la fin de l’année dernière.

Dans sa lettre, écrite dans un contexte de tensions ravivées avec Washington, So Se Pyong a également demandé la constitution d’une «commission d’enquête indépendante mandatée pour mener des investigations détaillées sur les crimes de torture de la CIA et demander aux responsables de rendre des comptes».

Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Su-yong sera présent à la prochaine session, en mars, a-t-il précisé.

Le rapport publié en décembre par le Sénat américain, qui a provoqué une onde de choc dans le monde, décrit avec force détails comment des détenus ont été attachés pendant des jours dans le noir, plongés dans des bains glacés, ou encore privés de sommeil une semaine durant.

So Se Pyong a souligné le besoin d’une enquête de l’ONU, assurant que ce qui était dévoilé dans le rapport du Sénat n’était qu’«une petite partie de l’iceberg». Pyongyang avait déjà demandé en décembre au Conseil de sécurité de dénoncer les tortures de la CIA.

Cet appel intervient un jour après que la Corée du Nord a demandé à l’ONU d’annuler sa saisine de la Cour pénale internationale (CPI) à l’encontre de Pyongyang pour crimes contre l’humanité. Et ce à la suite des aveux d’un rescapé d’un camp de prisonniers nord-coréen selon lesquels certaines informations publiées dans son livre «Rescapé du camp 14», un best-seller qui raconte son histoire, étaient inexactes.

«La rétractation partielle de Shin Dong-hyuk, revenu sur son témoignage à la Commission d’enquête sur la Corée du Nord, n’est pas significative pour le rapport, les conclusions ou les recommandations de la commission», a toutefois déclaré Michael Kirby, le chef d’une commission d’enquête ad hoc des Nations unies.

Comments are closed.

Yahoo! Status Checker by Techya