Latest News:

Trump tells FBI: ‘I have your back 100%’ -

Friday, December 15, 2017

Mueller requests emails from Trump campaign data firm: report -

Friday, December 15, 2017

GOP changes child tax credit in bid to win Rubio’s vote -

Friday, December 15, 2017

Trump Jr. is berated for tweet about ‘Obama’s FCC’ chair, net ‘neutality’ -

Friday, December 15, 2017

Prince Harry and Meghan Markle to marry on 19 May 2018 -

Friday, December 15, 2017

Walt Disney buys Murdoch’s Fox for $52.4bn -

Thursday, December 14, 2017

Roy Moore says Alabama election ‘tainted’ by outside groups -

Thursday, December 14, 2017

Eric Holder warns GOP: ‘Any attempt to remove Bob Mueller will not be tolerated’ -

Thursday, December 14, 2017

Former British prime minister: Trump attacks on press are ‘dangerous’ -

Thursday, December 14, 2017

China says war must not be allowed on Korean peninsula -

Thursday, December 14, 2017

Megyn Kelly left Fox News in part due to O’Reilly: report -

Saturday, April 15, 2017

North Korea warns against U.S. ‘hysteria’ as it marks founder’s birth -

Friday, April 14, 2017

British spies were first to spot Trump team’s links with Russia -

Thursday, April 13, 2017

China warns against force as North Korea prepares celebration -

Thursday, April 13, 2017

U.S. drops ‘mother of all bombs’ on Islamic State in Afghanistan -

Thursday, April 13, 2017

Boris Johnson calls off Moscow visit over Syria -

Saturday, April 8, 2017

Los Angeles Clippers vs Utah Jazz,Atlanta Hawks vs Portland Blazers -

Tuesday, February 14, 2017

Trump national security aide Flynn resigns over Russian contacts -

Monday, February 13, 2017

Israel bars Peru’s fugitive ex-leader Alejandro Toledo -

Sunday, February 12, 2017

Germany president: Steinmeier chosen by lawmakers -

Sunday, February 12, 2017

Le FBI arrête un espion russe présumé à New York

AFP
BRIGITTE DUSSEAU
Agence France-Presse
New York

Le FBI a annoncé lundi à New York l’arrestation d’un «espion russe» qui était selon la police fédérale américaine membre d’un réseau essayant de collecter des données économiques et de recruter des Américains.

Evgeni Bouriakov, alias «Zhenya», 39 ans, a été arrêté dans l’arrondissement du Bronx lundi matin. Il se faisait passer pour un employé de banque russe, selon le ministère américain de la justice qui a précisé que deux complices supposés du même réseau, protégés par une immunité diplomatique, avaient quitté les États-Unis.

Ces deux complices présumés ont été identifiés comme Igor Sporichev, 27 ans, et Victor Podobni, 40 ans. Le premier était représentant commercial de la Fédération de Russie à New York de novembre 2010 à novembre 2014. Le deuxième était attaché à la mission permanente de la Fédération de Russie aux Nations unies de décembre 2012 à septembre 2013, selon le ministère américain de la Justice.

Les trois hommes travaillaient de fait pour le SVR, le service des renseignements extérieurs de la Fédération de Russie, selon les autorités américaines.

Sporichev et Podobni avaient notamment pour tâche d’essayer de recruter des résidents de New York pour devenir sources de renseignement pour la Russie; de charger Bouriakov de récolter des renseignements et de transmettre les rapports qu’il préparait au quartier général du SVR à Moscou.

Parmi les sujets sur lesquels les trois hommes auraient travaillé figuraient de potentielles sanctions américaines contre des banques russes, et les efforts des États-Unis pour développer des sources d’énergie alternative, toujours selon le ministère de la Justice.

Cette arrestation intervient dans un contexte de relations déjà tendues entre les États-Unis et la Russie, réduites à un niveau sans précédent depuis la Guerre froide, notamment depuis les crises syrienne et ukrainienne mais aussi sur les questions des droits de l’homme et de l’asile accordé par Moscou à l’ex-consultant de l’Agence de sécurité américaine (NSA) Edward Snowden.

«Du fait de leur affectation officielle gouvernementale au nom de la Russie, Sporichev et Podobni sont exemptés de notifier au ministre de la Justice la vraie nature de leur travail. Mais cette exemption ne leur permet pas de conspirer avec, ou d’aider et encourager Bouriakov dans son travail d’agent non enregistré de la Russie opérant aux États-Unis», a indiqué le ministère de la Justice dans un communiqué.

Nombreux enregistrements

En 2010, les États-Unis avaient arrêté dix supposés agents dormants, dont Anna Chapman, une jeune femme d’affaires russe surnommée la «nouvelle Mata Hari» à New York. Elle avait plaidé coupable et été renvoyée en Russie dans le cadre d’un échange de prisonniers.

Deux chefs d’accusation ont été retenus contre les trois hommes. Le premier les accuse de participation dans un complot pour que Bouriakov opère comme agent d’un gouvernement étranger aux États-Unis, sans en notifier le ministère de la Justice, délit passible de cinq ans de prison.

Le deuxième accuse Bouriakov d’avoir agi aux États-Unis en tant qu’agent d’un gouvernement étranger sans en notifier l’Attorney general, et accuse Sporichev et Podobni de l’avoir aidé et encouragé. Ce chef d’accusation est passible d’une peine maximale de 10 ans de prison.

Entre mars 2012 et septembre 2014, le FBI aurait observé des dizaines de brèves rencontres à l’extérieur durant lesquelles Bouriakov passait un sac, un magazine ou des feuilles de papier à Sporichev. Selon les procureurs, les complices auraient aussi été enregistrés à de nombreuses reprises discutant de leurs efforts pour recruter des Américains dans des grandes entreprises et une université new-yorkaise.

Comments are closed.

Yahoo! Status Checker by Techya