Latest News:

Megyn Kelly left Fox News in part due to O’Reilly: report -

Saturday, April 15, 2017

North Korea warns against U.S. ‘hysteria’ as it marks founder’s birth -

Friday, April 14, 2017

British spies were first to spot Trump team’s links with Russia -

Thursday, April 13, 2017

China warns against force as North Korea prepares celebration -

Thursday, April 13, 2017

U.S. drops ‘mother of all bombs’ on Islamic State in Afghanistan -

Thursday, April 13, 2017

Boris Johnson calls off Moscow visit over Syria -

Saturday, April 8, 2017

Los Angeles Clippers vs Utah Jazz,Atlanta Hawks vs Portland Blazers -

Tuesday, February 14, 2017

Trump national security aide Flynn resigns over Russian contacts -

Monday, February 13, 2017

Israel bars Peru’s fugitive ex-leader Alejandro Toledo -

Sunday, February 12, 2017

Germany president: Steinmeier chosen by lawmakers -

Sunday, February 12, 2017

Trump’s army secretary nominee Vincent Viola withdraws as candidate -

Saturday, February 4, 2017

State Dept reverses revocation of 60K visas -

Saturday, February 4, 2017

DHS suspends ‘any and all actions’ on Trump travel ban -

Saturday, February 4, 2017

Trump immigration curbs cause worldwide chaos, panic, anger -

Saturday, January 28, 2017

Serena Williams beats Venus Williams to set Grand Slam record -

Saturday, January 28, 2017

Threat of investigations hangs over Clinton and Trump -

Saturday, November 5, 2016

Brazil vs South Africa,Mexico vs Germany,Portugal vs Argentina -

Thursday, August 4, 2016

Pennsylvania poll: Clinton up by 9 points -

Thursday, July 28, 2016

US partners with Costa Rica to protect Central American refugees -

Tuesday, July 26, 2016

Sanders seeks unity at Democratic national convention after chair resigns -

Monday, July 25, 2016

Ségrégation dans une école sud-africaine

BBC
Agence France-Presse
JOHANNESBURG

Les autorités sud-africaines ont annoncé mardi leur intention d’enquêter sur le racisme dans les écoles privées, après la plainte de parents contre un établissement où les élèves ont été placés dans des classes différentes selon leur couleur de peau.

Quelques jours après la rentrée, qui a lieu en janvier en Afrique du Sud, une trentaine de familles ont signé une pétition pour protester contre la composition des classes dans une école maternelle et primaire de Pretoria, la Curro Foundation School, où enfants blancs et noirs avaient été séparés.

«Je ne tolèrerai pas qu’un seul enfant se retrouve dans la situation d’où nous sommes sortis [allusion au régime ségrégationniste de l’apartheid].»

Panyaza Lesufi
ministre régional de l’Éducation

La direction du groupe qui gère l’école – et 41 autres établissements dans le pays – s’est excusée publiquement, niant toute intention raciste. Selon l’école, il s’agissait de séparer les enfants par «cultures» afin qu’ils bénéficient d’un enseignement dans leur langue.

«Nous devons réguler ce secteur», a déclaré Panyaza Lesufi, ministre régional de l’Éducation, après avoir visité l’école.

«Je ne tolèrerai pas qu’un seul enfant se retrouve dans la situation d’où nous sommes sortis», a-t-il lancé, dans une allusion au régime ségrégationniste d’apartheid, qui éduquait les Noirs et les Blancs dans des écoles séparées jusqu’en 1994.

La Commission sud-africaine des droits de l’homme, un organisme public, mais indépendant, a également lancé une enquête sur l’école en question. «Il est inquiétant de voir que des enfants vont être victimes de ségrégation sur la base de leur couleur de peau dans la nouvelle Afrique du Sud», a dit le porte-parole de la Commission, Isaac Mangena.

La Commission a envoyé des observateurs mardi à l’école pour vérifier si les classes avaient bien été redistribuées.

Une génération après la chute de l’apartheid et l’accession au pouvoir de Nelson Mandela en 1994, le racisme reste très présent dans la société sud-africaine, selon la Commission. «Le racisme est répandu et la plupart des plaintes que nous instruisons ont un rapport au racisme», explique M. Mangena.

Le ministre régional Lesufi a également affirmé avoir reçu de très nombreuses plaintes concernant le racisme à l’école depuis que l’affaire de Curro Foundation a éclaté la semaine dernière.

Même si la loi a aboli toute barrière entre les couleurs de peau en Afrique du Sud, la société reste très divisée entre les anciennes «races» définies par l’apartheid : noirs, blancs, métis et Indiens. Les différents groupes sociaux se mélangent peu, et les mariages entre noirs et blancs restent une rareté dans le pays.

Comments are closed.

Yahoo! Status Checker by Techya